Back to TopBack to Top
 

Nouvelles Hebdomadaires – Lundi, 23 Juillet 2012

 

July 25, 2012

Quoi de neuf à FreeBalance?

Ces nouvelles hebdomadaires apportent à la communauté de la planification des ressources gouvernementales (PRG) un aperçu général des récents développements de FreeBalance et des nouvelles pertinentes de l’industrie.

Faites entendre votre voix, rejoignez la discussion dès aujourd’hui

FreeBalance partage des articles intéressants sur Twitter, LinkedIn et sur le blog de la gestion durable des finances publiques. Ils offrent tous des opportunités d’interaction avec FreeBalance ou avec les clients de FreeBalance autour du monde. Faites entendre votre voix et rejoignez la discussion dès aujourd’hui!

Ce que le Canada peut apprendre des pays en voie de développement en matière de durabilité dans la gestion des finances publiques [6ème partie]

Les pays en voie de développement adoptent des processus et une technologie conçus pour augmenter la confiance des citoyens tout en profitant du surplus cognitif des citoyens et de la société civile afin d’améliorer la politique publique. Si le printemps Arabe, le mouvement politique Tea Party et le mouvement Occupons Wall Street ont enseigné quoi que ce soit aux gouvernements, c’est l’externalisation ouverte pour améliorer la politique publique. Plusieurs personnes définissent la « démocratie » comme une démocratie représentative plutôt qu’une démocratie participative. Le PM hindou Ruhal Gandhi a suggéré que la grève de la faim d’Anna Hazare a ébranlé la démocratie en Inde. Pourtant, il est clair que la démocratie représentative est une forme mince car les citoyens ne font preuve de franchise que le temps des élections.
En savoir plus >>

Renforcement de la GFP dans les pays sortant de conflit – ce qui fonctionne et ce qui peut être amélioré

Le renforcement des systèmes de gestion des finances publiques (GFP) est un domaine important que les partenaires du développement, ainsi que la Banque mondiale et le FMI en particulier, cherchent à soutenir dans plusieurs environnements après conflit. Alors que la Banque mondiale intensifie son aide aux pays fragiles et à ceux sortant de conflit, il est important d’investir pour apprendre ce qui fonctionne, pourquoi et avec quel impact dans ces environnements par rapport aux réformes de la GFP. Une nouvelle étude comparative [Renforcement de la GFP dans les pays sortant de conflit] – un produit commun de l’unité de gouvernance du secteur public du PREM (réseau pour la lutte contre la pauvreté et la gestion économique) de la Banque mondiale et son centre mondial pour les conflits, la sécurité et le développement en partenariat avec le Centre d’aide et de dépenses publiques de l’Overseas Development Institute (ODI) du Royaume-Uni – capture les expériences, succès et défis avec les réformes GFP dans huit pays sortant de conflit.
Lire la suite >>

Une bonne gouvernance pour un développement durable

« Traditionnellement, nous nous sommes concentré sur la façon de faire les choses correctement, mais pas tellement sur la façon de faire les bonnes choses, » a déclaré Vinod Thomas, directeur général de l’évaluation indépendante de la Banque asiatique de développement (BAD). Il a fait ce commentaire pendant son discours-programme lors du sommet GovCFO de 2012 qui a eu lieu les 12 et 13 juillet à Chiang Mai en Thaïlande. L’évènement, organisé par le magazine FutureGov Asia Pacific, offre une plateforme où 100 chefs du service des finances et directeurs des services financiers de différents pays à travers la région se rassemblent pour partager les expériences et discuter des défis communs.
En savoir plus >>

Les risques d’une augmentation de la stabilité financière, une action audacieuse nécessaire

Notre dernière mise à jour du rapport sur la stabilité financière mondiale contient trois messages essentiels. Premièrement, les risques de la stabilité financière ont augmenté, du fait de l’escalade des pressions de financement et du marché, ainsi que des perspectives de croissance faibles. Deuxièmement, les mesures acceptées lors du récent sommet européen des dirigeants ont fourni des étapes significatives pour traiter la crise immédiate, mais il en faut plus. Une mise en œuvre au bon moment et davantage de progrès sur les unions bancaire et fiscale doivent être une priorité. Et troisièmement, le temps presse. C’est maintenant le moment pour un leadership politique solide car des décisions difficiles devront être prises afin de restaurer la confiance et d’assurer une stabilité financière durable dans les économies développées ainsi que dans celle en voie de développement. C’est le temps pour l’action.
En savoir plus >>

The following two tabs change content below.

Latest posts by Spencer Callaghan (see all)

Leave a Reply